• Quand un schema vaut mieux qu une longue présentation

    J’assistais jeudi dernier à une partage de bonnes pratiques sur « comment pour faire progresser les usages collaboratifs dans la durée » par Jive Software et le cabinet de conseil Lecko. La présentation de l’éditeur Jive était à l’oral très intéressante mais le ppt n’était pas adapté. Voici un petit schema que j’aurai bien aimé voir pour parler du choix de « use case » dans les premiers temps d’un déploiement d’un réseau social d’entreprise.

    Bien entendu, pour réussir un bon use case il est nécessaire de choisir une communauté, avoir des objectifs clairs, avoir un ou des sponsor(s) et avoir un bon accompagnement. Mais il est aussi nécessaire d’avoir un bon niveau d’impact +- fort sur l’entreprise et portant sur une communauté +- large.

    1. Les premières communautés ont la meilleure qualité/prix les plus simples: impact faible pour une communauté large.
    2. Plus tard, introduire des communautés ayant, potentiellement, un fort impact pour une communauté de niche.

    Voici un schema simple pour expliquer cela: