• Quand Je décris deux postures de reporter graphique

    Lors d’évènement ou de réunion, vous avez peut être vu une personne dessiner sur les murs ou sur une tablette. Parfois cette personne intervenait pour raconter, synthétiser ou faire réagir en utilisant leurs dessins. Cette personne était un reporter graphique que l’on peut nommer live sketcher ou storyborder selon sa posture et son objectif.

    Petit dessin de synthèse ci dessous et en détail avec exemples dans la suite du billet. Dans ce billet je sépare un peu brutalement les deux postures mais elle peut être fait par une seule et même personnes dans certains cas.

     

    Reportage graphique

    Live Sketching

    Le Live sketching permet de capter, de récolter, des idées, des concepts, des discussions pour facilité la capitalisation de l’évènement, de la réunion, d’une conférence…

    Reportage graphique

    Le plus souvent, le dessin est rapide et très simple. Certains facilitateurs graphique (en posture de reporter) joue sur la typographie en plus du dessin. C’est une posture de captation.

    Vous avez part exemple, une brique d’une discussion autour des concepts de design thinking:

    ou en format fresque:

    EOStage 1

    Parfois le synthèse est un peu compact:

    EOStage 3

    Storyboarding

    Le Storyborder a plusieurs noms métiers. Il ou elle peut être illustrateur, graphiste, caricaturiste ou facilitateur graphique. Ceci permet de capter l’ambiance ou/et de faire réagir l’assemblé par des instantanés de l’évènement.

    Reportage graphique

    J’ai peu d’exemple de travail en tant que story boarder car je suis + facilitateur graphique. Mais j’ai eu l’occasion d’expérimenter cette posture pour Museomix Leman 2014:
    image

    Pour avoir de meilleures exemples, j’ai choisi des pro que j’admire:

    Florine Pigny du Blog les crayons de florine. Extraits de graphic recording à la conférence DotJS le 5 décembre dernier.

    pour + de dessin sur le sujet: ici

    Dessin de Mai Lan :

     

    Un dessinateur humouristique en direct: Éric Grelet

    L’un pour l’autre, c’est du direct avec ses aléas et ses préparations

    Le reportage graphic, quelques soit sont objectif: c’est le sprint du direct, la préparation de la signature et de tous dessins prévisibles, la préparation du matériel (feutres, carton plume, papier, stylet pour tablette…). 🙂

    Petite tranche de vie de facilitateur graphique: