• Quand j’utilise un schéma pour … faciliter le travail collaboratif

    Le travail collaboratif nécessité souvent d’unir des compétences diverses pour co-creer, co-construire. Il est souvent difficile de se comprendre quand les spécialités sont différentes. Si les discussions se font à l’oral sans support écrit, l’esprit n’a aucune accroche. De nombreuses incompréhensions peuvent naître facilement ainsi. Certains participants peuvent aussi décrocher de la discussion.

    Un support écrit facilite les échanges et permet de réfléchir à plusieurs. Mais parfois schématiser n’est pas un réflexe ou une compétence. J’ai pu expérimenter ce contexte lors d’un workshop de prototypage d’objet connecté pour des post-bac. Sur la vingtaine de projet, très peu d’étudiants avaient schématiser leurs prototypes. L’absence de schéma était une difficulté pour les aider.

    Mais heureusement j’ai pu voir quelques schémas tout de même. Le meilleur étant la photo ci-dessous, décrivant un montage et le « codage » nécessaire. En lisant cela, j’ai pu leur conseiller de ne pas utiliser 3 « CloudBits » (objet en orange qui connecte la manip au cloud) mais juste un seul avec un peu d’astuce. Le schéma a été un facilitateur d’échange.

    Un support visuel permet d’ancrer la discussion dans le réel et faciliter les échanges. Les dessins sont des ponts visuels qui permettront à vos messages et à vos concepts de passer efficacement… en se confrontant au réel.